Blockchain/Fintech

Créé en 2021, le comité Blockchain/Fintech de YoungShareholders s’est construit autour de constats partagés par ses membres et d’un nombre grandissant d’actualités, portant le sujet des biotechnologies au cœur des considérations collectives et par conséquent, des décisions d’investissement d’avenir. Depuis la crise financière de 2008, la Blockchain et la Fintech ont suscité de nombreuses interrogations sociétales révélant de nouveaux enjeux stratégiques. C’est la raison pour laquelle est né en 2021 le comité Blockchain/Fintech de Young Shareholders. 

 

La Fintech, contraction des mots Finance et Technologie, a émergé suite à la crise financière de 2008. Elle désigne l’utilisation des moyens technologiques pour offrir des services financiers. Ce domaine constitue une vraie révolution au niveau des technologies numériques et mobiles permettant des accès plus fluides et moins onéreux pour les consommateurs. Cela a directement engendré une émulation pour ce secteur, qui menacent et concurrencent directement les banques et assurances traditionnelles.

La blockchain, émergeant suite à la création du Bitcoin en 2008 - présentée comme la plus grande révolution depuis la création d’internet - suscite de nombreuses craintes. Cette technologie permet le stockage et la transmission d’informations de manière décentralisée, garantissant ainsi une sécurité et une traçabilité en toute transparence de la monnaie virtuelle ou bien toute autre transaction utilisant ce procédé. En utilisant des algorithmes cryptographiques (procédé de chiffrement), la blockchain présente pour la Fintech un outil puissant permettant de garantir la cyber sécurité des utilisateurs et assure une protection des transactions contre la fraude. Malgré le fait que les plateformes d’échange ne soient pas à l'abri de subir des piratages, à ce jour, le fonctionnement même de la blockchain reste impossible à attaquer. La technologie de blockchain s’est également étendue à d’autres domaines, par exemple le secteur de la logistique pour assurer la traçabilité de produits alimentaires, ou encore dans le domaine de la santé afin de lutter contre la contrefaçon de médicaments. La prolifération des crypto-monnaies, des stablecoins et des actifs tokenisés ouvre une réelle opportunité d’investissement, notamment grâce à des plateformes d’échange accessibles à tous. En effet, les crypto-monnaies permettent d’effectuer des achats de bien ou de services, mais aussi de financer des projets ou des entreprises dans le cadre d’Initial Coin Offering (ICO).

Cependant la technologie de la blockchain fait face à certains défis tels que le manque de réglementation, l’impact écologique et la complexité de son fonctionnement qui devront être relevés afin de faciliter son adoption. De ce fait, le comité Blockchain/Fintech s’engage à promouvoir ces secteurs, en fournissant un contenu accessible de l’actualité, afin de fédérer une communauté de passionnés. Son objectif est de permettre l’appréhension des décisions techniques que représentent l’investissement dans ces secteurs tout en identifiant les acteurs de demain.

Yassine.jpg

Yassin Tachikart
Responsable
du comité 
Blockchain/ Fintech